jeudi 6 septembre 2012

CONFIDENCE : PQ LA SUPPRESSION DE L'ALLEMANDE DANS LA SUITE N°2

, de maison     Voyez-vous je n'étais guère content de mon potager. Pas satisfait de ce que j'appelais (sottement) deuxième suite française. J'en avais même supprimé l'Allemande entre le Prélude et la Courante. Nul doute que les collectionneurs et les fanzines allaient se déchaîner ! Et, dehors rien n'allait : les abeilles avaient dû de n'être pas mortes au fait de n'être pas aller butiner : il pleuvait trop. Et puis pendant qu'il pleuvait à torrents (je parlais du mois de juillet en France) la sécheresse persistait. Car l'eau ne pouvait plus entrer dans la terre. Trop de béton, trop de canalisations.