lundi 19 novembre 2012

MIROIR IX



autrui est là aussi pour se saluer (proche est le néant, proéminent est le ventre)


*


et, prenant des épaules aux forêts, appelons cerfs ces (


*

et je n'aurai plus mon prénom et je n'aurai plus le fond de mon cœur et un autre cœur en moi chantera et tu n'auras plus ton prénom et tu n'auras plus le fond de ton cœur et un autre