mercredi 9 janvier 2013

SANS TITRE IV


tu penses à ta fille



Peu à peu tu mues ta mémoire
En étrange pluie ignorante
Chemin devenu dévoré
Petit pur moment de pluie

Du rire le rire devient
Es-tu encore en toi en elle
Vous voici tous deux aller
Sous vos deux pluies on sait où