mardi 15 janvier 2013

DUNES D'HIER DUNES D'AUJOURD'HUI V

  

                                AUGURE


Ceci un peu l'hiver
Forcément Profondément Toujours
Au rythme du vieux noyer
 qui coude une dernière branche de  la foudre

Doucement
Sous le ventre du loriot
Sous le petit ventre du petit loriot
Invisiblement jaune

Ceci  plus rien maintenant
Sous oui sous un ventre
Envolé de longtemps

Sous le ventre de cette écriture
De la main quelconque
D'un oeil en retard
D'une langue certaine - pauvre

D'une main d'une écriture
Qui  montrent - Qui ne montrent qu'à toi