lundi 18 février 2013

AIMES-TU LE VENT OU LE CONTRAIRE 3

Et nous vivons la longue saison
De ne pas s'attendre à l'autre
Et le poème est là si difficile
Au temps où se place ce récit
Surgis-tu de ta vie sauvage
Parfois le jardin dort au jardin
J'y vais le fantôme est là je le trompe
Un chien est absent et - et je rentre