mercredi 5 juin 2013

AUGURE / ZAGORA


à la mémoire de Jean-Pierre Giusto








Peut-être au centre du désert
Du côté d'un point pur
Je m'appuierai, pauvre nom,
Et tout cédera, tout

Mes pas sont sandales de sable 
Et chacun d'eux est Dieu