mercredi 16 octobre 2013

DICTA XX / ALEJANDRA PIZARNIK

à Colo, à kwarkito, auxquels je dois la lecture d'Alejandra Pizarnik




expliquer avec des mots de ce monde
qu'une barque s'est détachée de moi et m'emporte

            

             (L'arbre de Diane, 1962)