jeudi 6 mars 2014

ELYSEZ-VOUS

Je reprends. Voyez-vous, je suis prof de français, j'ai fait d'énormes fautes. Je préviens tout individu, groupe, association, parti ou groupe politique : la formule qui fait mon titre, ainsi que la précédente comportant des fautes d'orthographe, est exclusive. Quiconque l'utilisera oralement dans un discours public, ou à l'écrit par voie d'affiche ou de publication, non seulement à quelque échéance électorale mais à tout moment, et en tout pays ou le français est statué langue officielle, s'exposera à des poursuites judiciaires, sauf autorisation de ma part. Rappel : ce qui précède (comme le reste d'ailleurs), édité sur un blog, a valeur de publication et relève des dispositions de la loi française. Amis : allons, ne vous glacez pas ; pour le poète, la langue juridique exerce une sorte de fascination. La vie m'y plonge alors je l'imite. Vous le comprenez ? Ou les mots ne sont rien ?