mardi 20 mai 2014

AIMES-TU LE VENT OU LE CONTRAIRE XIV / XV



Adolescente pour elle ce mot
Est presque encore un cheval libre
Et puis voici que les violons
Présentent à l'oreille leur cercueil
Rire sort d'une bouche de la voisine
Etre d'ailleurs ne se fait pas
Moi j'ai appris les dix cascades
Dix dévalées de dix montagnes

                         
                         *


Il y a, sous les mots, ce qui a mal fui, le vieux hurlement arrangé. Les gouttes de sang les fiancées plombées au centre d'être tourterelles, le printemps, toute cette douceur qu'on vous arrache.

                         
                         *


L'accordéon le coeur
Qui pend encore du coeur
O autre trop absent pour être
Il faut sauver l'eau qu'on me porte
Aveugle très tremblant d'enfance
A peine retenu par mon nom
Moi aussi j'aime l'amour et le désert
Trop absent pour autre il faut sauver