dimanche 14 juin 2015

BASHUNG / SUPPLICATIONES NOMINI

La, réveillez pas, laissez-la

L'horloger, ses minutes sont comptées

La, réveillez pas, laissez-la

                                 et


Comme les herbes folles, tu peux courir

La, réveillez pas, laissez-la

Faudra se serrer
Comme une forêt vierge

La, réveillez pas, laissez-la

Et les lianes infinies, faudra s'en mêler

Là, réveillez pas, laissez-la