mercredi 7 octobre 2015

QUATUOR STRADA





Pour Madame Lise Berthaud, qui, d'après sa sœur, s'est souvenue de moi, qui fermais les yeux pourtant. 




Prier n'est que prier
Dire Lise n'est que dire Lise
Etre l'alto de la colombe
Est impur et moins pur
Vous lisez vous lirez
Lise à travers la vie
La vôtre non la mienne

Vous n'étiez que vous êtes
Ce n'était que le soir
De la tombe d'une colombe
Franck clope et Beethoven
Vous Lise et vos éclisses
Rien n'aura vous ni moi
Trop rares ou trop nombreux

Altistes vont ainsi
C'est vous qui l'avez dit :
Seuls les rois sont les rois
De la Chambre du roi
Mais ainsi est la reine
Qu'elle a sa petite sœur
Dont je me suis enfui

Et de l'Artiste alto -
Prière ? Prier sans doute
Où est l'Orangerie
Est-ce épuiser qu'aimer ?
S'il vous plaît Beethoven
Ou partout ou ailleurs
Toute pluie n'est qu'intérieure










ESSAYER DANS UNE HEURE / ME LE RAPPELER DEMAIN



Moi tu me tues tout de suite 
Sinon je ne te tuerai jamais
Mais ces mots-là c'est non