vendredi 1 janvier 2016

HEUREUSE ANNEE 2016

Janvier, deux framboises dans mon jardin. Que dire ? Le rêve européen : aussi bref que Charlemagne ? Que dire ? Allions-nous d'une mondialisation orwellienne à une féodalité mondiale ? A leur superposition ? Dans les temps de bouleversements où tous les avenirs sont tous les possibles, mieux vaut se taire avant de dire des bêtises. Pas nous crisper mais nous serrer, devant un feu bien inutile cette année, pour nous raconter des histoires de courage, de bonne volonté. Joie et Espérance n'attendent pas.

HEUREUSE ANNEE 2016 !