lundi 21 mars 2016

SUBSTANCE DU LABYRINTHE XIII

Bien sûr tu es de la fratrie
Malheureuse sœur toi l'inconnue
Et à la garde des Mystères
Abdeslam est à massacrer - toi,
Dont les yeux absents prouvent le sang

Tu dis, allez, ce qu'on t'a fait ?
Silence ô silence du silence
Tout a décidé de faire tout
Papyrus est brûlure brûlure totale
Ma meute décide de gronder en le nom 

Pardonnez à la meute la meute 
Cernée de mots sans sens 
Voici : il va mourir sans une vierge
Qu'il a tuée tuée encore
Mais par l'épée d'un autre labyrinthe